Lamaisondeslamour.com FrançaisEnglish ??Italiano
   
Les chambres Les maisons d'invités La vallée et l'auberge Prix et bon-cadeaux Contact et situation Bonnes adresses
   
Coins des bonnes affaires

Une ambiance unique :
Une escapade à deux,
Quelques jours de ballade en famille,
Une semaine de détente et de découverte
Bienvenue à la Maison des Lamour

CHAMBRE DOUILLETTE OU GITE COSY

2 TYPES DE SEJOURS POSSIBLES A LA MAISON DES LAMOUR

Séjours en gite de chame, tout "équipé"
Séjours en chambres d’hôtes de charme indépendante aménagées dans une ancienne ferme chargée d’histoire.

LA NATURE A L’ETAT PUR

Au cœur d’un parc privé de 25 hectares, nos hébergements confortables, dominent une rivière. La vue se porte vers les pommiers, les hêtres, on entend le pic et pêche, l’écureuil court devant vous, le calme règne.

A l’intérieur, vous profitez du crépitement de la cheminée, notre ambiance campagne déco-chic, le petit déjeuner haut en couleur, tout est là pour vous laisser emporter par le charme de notre vallée enchantée

Une situation géographique exceptionnelle.

Plélo,  le compromis idéal entre mer et campagne
Chaque chambre et gite de charme possède un accès privé et indépendant de notre maison principale.
Ainsi vous entrez sortez en toute indépendance comme à l’hôtel , sans y être !!

Nos 3 gites de charme romantiques dominent la rivière , chaque matin le levé du jour baigne la vallée d’une lumière magique.

Entre Rennes et Brest, notre maison vous accueille pour des accès directs et rapides vers les plus beaux sites de la Bretagne sauvage : l’ile de Bréhat, le Cap Fréhel, Saint Malo, la Côte de Granit Rose.
Chaque matin Céline et Marc vous prodigueront toutes leurs bonnes adresses, les idées du jour, le petit plus qu’aucun guide ne mentionne.

 

Faire une longue promenade dans la nature et respirer à plein poumons, s’arrêter pour un apéritif ou un repas, goûter et choisir les produits locaux à rapporter à ceux qui nous attendent à la maison et enfin reprendre son chemin : voilà à quoi ressemble une ferme auberge en France, aménagée pour l’accueil d’hôtes. Céline, architecte d’intérieur après une formation de cinq ans à Paris, a eu la chance d’en hériter par ses parents, et de pouvoir la gérer et la développer avec ses soeurs. Un projet qui a donné naissance à un second encore plus ambitieux. « Reprenons l’histoire à ses débuts : mes parents ont créé la ferme auberge en 1971, et en 1987, une seconde ferme est venue s’ajouter à la première. Elle se trouve à 500 m seulement, et nous l’avons transformée en chambres d’hôtes en 1991La Maison de Lamour. Je m’occupe avec mes soeurs de ce restaurant personnellement tandis que La Maison de Lanour est gérée par moi et mon mari Marc », nous explique Céline, qui a également hérité de ses parents l’esprit d’entreprise et l’amour de la récupération. Dans l’ensemble, les travaux de réaménagement ont été longs et laborieux, en partant de l’isolation des murs jusqu’à la remise en état des plafonds, des planchers, et à l’utilisation de chaux et de chanvre pour les nouvelles structures, tandis que la partie de décoration a été facilitée par la tradition familiale : la récupération. « Comment pouvait-il en être autrement avec une maman brocanteuse ? », plaisante Céline, en nous montrant les nombreux  aux puces et repeints. « Les quelques pièces achetées ont été choisies avec un soin minutieux, en privilégiant des lignes simples et classiques qui se marient bien avec les meubles récupérés. Par exemple, nous avons équipé les cuisines chez Ixina, car les modèles étaient très sobres. Pour le reste, la décoration porte surtout sur les matériaux, en particulier le bois et le verre. De grandes baies vitrées, en effet, s’ouvrent sur la vallée. « Nous aimions l’idée que la maison soit complètement immergée dans la nature », poursuit la maîtresse de maison qui, en bon architecte, a su associer les différents éléments en jouant sur les couleurs. Chaque chambre est décorée autour d’une couleur, que ce soit le blanc, le rouge, ou une autre, fidèlement respectée au moins pour ce qui concerne le mobilier de base. Les détails, les objets et les inspirations viennent s’insérer avec naturel, sans trop se poser de questions. Ce qui compte, c’est que ce soient des pièces simples, avec une belle histoire. C’est pour cela qu’il m’est difficile de donner un nom au style de ces pièces. Il ne s’agit pas d’un style préétabli, mais plutôt de celui que j’obtiens. Je pourrais appeler ce style  campagne déco chic, mais avec des accents forts, qui attirent le regard et communiquent des sensations ». Si les travaux de restructuration peuvent être considérés comme achevés, l’aménagement n’est jamais terminé, comme l’admet Céline : « La décoration des chambres est toujours en devenir, cela dépend beaucoup de mes coups de coeur », plaisantet- elle encore, en faisant allusion à sa passion pour les antiquités, en particulier sur le thème sacré. « J’adore les tableaux avec des visages de saints, je trouve qu’ils ont des expressions merveilleuses, et si j’en vois un perdu sur un marché aux puces, peut-être un peu maltraité par les années, je ne peux m’empêcher de l’acheter. Je sens son histoire se connecter à la mienne, et je me retrouve déjà à négocier le prix ». La malédiction des objets... quel mystère ! Manuela Longo "Maison de campagne"



Dans l’allée des Marronniers, quatre gîtes à la bohème chic. Bric à broc où la nostalgie met son grain de sel dans le contemporain entre voliges, petit mobilier industriel et serres portatives qui donnent la part belle à un style « campagne » inspiré de l’habitat nordique. Au n°1, une petite terrasse, et son potager cadré de plessis, s’est installée dans l’ombre tutélaire du marronnier âgé de 500 ans. Un lustre baroco-kitch flotte au-dessus d’une table carrée Henri ii. Suspensions noires et guirlandes de lumières du petit salon, couleur châtaigne, à la chambre chocolat couronnée d’une cantonnière. Un escalier en tôle dessert, sous les combles, la chambre des enfants peuplée de nounours. Au n°2, c’est la « vie en rose » sous les opalines de la cuisine où le rose bonbon s’exprime des voliges aux bols et aux assiettes, en passant par la toile cirée incrustée dans une table d’appentis grisée. Un semis de trèfles à quatre feuilles, tour à tour couleur de mûre, d’anthracite et de muguet, s’assortit aux différentes pièces du logis. Une baignoire ovoïde en résine trône sur son carrelage d’ardoises tandis qu’un écran plat est suspendu à une poutre de la salle de bains. Le n°3, installé face au verger, est gris perle et zinc sur fond de casseroles, de moules galvanisés, de cloches à lait. Partout, des amoncellements de cageots et de livres reliés, de portraits d’ancêtres et de tableaux saintsulpiciens. C’est magnifique, ludique et magique…Marie dominique Perrin ( France 2)

 
Merci
à Flore Palix
Sébastien Siraudeau
Gianni Basso
pour leurs photos
Lamaisondeslamour.com
Gîtes et chambres d’hôtes de charme avec une capacité de 25 personnes près de la mer (Binic), entre Saint-Brieuc et Guingamp,
à 30 mn de l'île de Bréhat, à 45 mn de la Côte de Granit Rose, à 1 h de Saint-Malo par le Char à Bancs


L’internaute - Pour les vacances - Likhom - Chambres hotes france - Samedi Midi Edition - Escales de charme - Tourisme autrement - Les-chambres-d-hotes.com - Chambresdhotes.org - Location gîte de charme - Gîtes pour les vacances - Tourism office - France balades - Chouett vacances - Gites d'Armor - Auberge et ferme auberge - Plélo réseau des communes - Cours et stages de peinture - Toprural - Communauté des communes Chatelaudren-Plouagat - Portail B&B - Planet habitat - Sejour-location - Bretagne.visite.org - Chambresapart.fr - Homelidays.com - Partout-en-france.com - Mes-adresses.fr - Guide-chambresdhotes.fr - Bestwae.com - Naturesejour.fr - Ricevereconstile - Guide-chambresdhotes.fr - Europa-bed-breakfast.com
Français English Italiano